Bonne année 2014 !


Pour commencer, je vous souhaite une belle année, remplie de chouettes surprises et de créativité, bien sûr !
Edit de 15h50 : voici le récap WordPress de l’année 2013 pour ce blog.

En janvier 2013, un jeu tournait sur FB, une ronde des cadeaux. 5 personnes s’étaient inscrites mais l’une d’entre elles, que je ne connaissais pas, ne m’a jamais donné ses coordonnées et bien évidemment, quand j’ai voulu remonter le fil d’actualité pour retrouver qui c’était et la recontacter, je n’ai pas pu. J’ai donc décidé de gâter quelqu’un d’autre, puis quelqu’un d’autre, et encore quelqu’un d’autre.
Comme d’habitude, je m’y suis prise au dernier moment… Il m’a donc fallu trouver quelque chose de rapide à réaliser. Comme d’habitude, je ne suis pas satisfaite de ce que j’ai envoyé… Tant pis, cette année, je ne m’inscris à aucune ronde et j’enverrai des cadeaux à qui je veux, na !

Le dernier numéro de « Coudre c’est facile » m’a sauvée en proposant un modèle de protège-mug. Comment ça ça ne sert à rien ? Ne faîtes pas comme mon Homme ! Un peu d’imagination et le protège-mug (qui permet de tenir au chaud un peu plus longtemps et de ne pas se brûler les doigts mais n’est carrément pas pratique, il faut l’avouer) devient la petite touche qui décore un atelier en le mettant autour d’un pot de confiture rempli de boutons, par exemple. Enroulé autour d’une boîte de conserve, il la transforme en pot à crayon.

Les voilà tous. De gauche à droite, ils étaient destinés à Bénédicte alias L’aiguille étourdie ou Little B.,  Mélissa « Mes p’tites aiguilles »,  Delphine « La Piccolina fabricca », Yolaine des « Cousettes de Zébulon », Aude « Mélusine l’a fait », Stéphanie des « Bricouilles de Mademoiselle Zouille » et Kathia :

IMG_1554redim.JPG
Et de dos (en minky dot tout doux) :

IMG_1555redim.JPG
Puis en situation (j’aurais dû prendre un mug plus haut) :

IMG_1558redim.JPGIMG_1617

IMG_1556redim.JPG    IMG_1557redim.JPG

Voilà, c’étaient mes dernières cousettes de 2013 (qui ne sont parties rejoindre leurs destinataires qu’en 2014 : la Poste m’a fait la farce de fermer exceptionnellement le 31 après-midi). Les finitions laissent à désirer, comme souvent…

J’espère qu’en 2014, j’arriverai à trouver le bon rythme pour allier couture et école.

Bon après-midi !

Edit du 19.01 : regardez ce qu’en a fait Bénédicte, j’adore !

https://i2.wp.com/p0.storage.canalblog.com/00/14/689740/93004013.jpg

 

Mon sac Circus a gagné un concours !


Zut ! Je me rends compte que j’ai oublié de venir dire quelque chose à celles qui ne suivent pas ma page FB.
Au mois d’octobre, j’ai participer sans vraiment y croire au concours organisé par Papa Pique et Maman Coud. Et bien voici le résultat en image :

Les gagantes du concours 2013

Non non non, vous ne rêvez pas, c’est bien mon sac Circus qui est sur la première place du podium ! Quand j’ai lu le mail m’annonçant que j’avais gagné, je n’en revenais pas (et quand j’ai appris le nombre de participantes, encore moins).
Vous vous demandez quel est le prix ? Et bien il s’agit d’un bon d’achat de 100€, c’est vraiment un très très beau cadeau. Je n’ai pas encore passé ma commande : j’aimerais profiter de ce bon pour gâter des personnes de mon entourage. Merci beaucoup PPMC !!!!

N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour aller lire l’article sur le blog PPMC (merci Violaine !).

Bonne soirée.

Ma Précieuse


Lundi dernier, j’ai rencontré Bénédicte alias L’Aiguille Etourdie ou Little B avec qui j’ai passé un excellent moment. A refaire ! Il ne faut pas le lui dire, mais Bénédicte n’est pas seulement une créatrice bourrée de talent, c’est une personne adorable.
Vous avez déjà eu la sensation de retrouver une « vieille copine » alors que vous rencontrez quelqu’un « en vrai » (comprendre en chair et en os) pour la première fois ? Y’a pas à dire, Facebook et la blogosphère n’ont pas que des mauvais côtés.

Maintenant, je vous laisse découvrir la création remplie de poésie qui a « provoqué » cette rencontre. Les photos parlent plus que ce que je pourrais le faire pour décrire la finesse des broderies, le subtil mélange des couleurs, des techniques et des matières :

IMG_9509redim
IMG_9512redim
IMG_9511redim
IMG_9513redim

C’est ma Précieuse… Elle est magnifique, n’est-ce-pas ? Elle vient marquer les 5 ans d’une Petite Princesse des Etoiles…
Pour voir d’autres photos et lire le joli poème écrit par Bénédicte, cliquez sur ce lien.

Et comme si ça ne suffisait pas, Bénédicte m’a offert une des jolies bagues dont elle avait parlé ici. Un travail tout en délicatesse. Pour l’anecdote, je riais toute seule dans le métro en repartant, en m’imaginant faire le show pour montrer à tout le monde la petite merveille que j’avais au doigt.

IMG_9524redim

Si comme moi, vous êtes sous le charme des créations poétiques de Bénédicte, vous pouvez lui rendre visite sur ses blogs L’Aiguille Etourdie et Little B, suivre sa page FB et bien sûr craquer dans sa boutique !

Le même jour, en rentrant chez moi, j’apprenais que j’avais gagné un superbe sac « So Pretty » (qui porte très bien son nom) confectionné avec soin par Anne alias Le Chat et l’aiguille. J’ai opté pour le modèle Circus (tiens !tiens !) et n’ai pas résisté à commander un tout-en-un assorti. Je vous montrerai tout ça en détail une autre fois… mais les curieuses peuvent déjà cliquer sur les liens 😉

Bon après-midi !

Concours de motifs n°16 chez Motif Personnel : « Coussin »


Tout est dans le titre : Motif Personnel organise son 16ème concours de motifs dont le thème est « coussin ».
Alors j’ai retrouvé mon ami Gimp :

MP16-Coussin-Arc-en-cielredim

MP16-Coussin-Papillonsredim

MP16-Coussin-Délirurbainredim

Qui dit coussin, dit passepoil coloré pour mettre en valeur les motifs, donc je n’ai mis aucune bordure. Rien de transcendant (je ne me vexerai pas si vous vous gaussez derrière votre écran) mais je me suis amusée.

Voici un zoom du premier pour mieux voir les motifs étoiles et cœurs qui composent les petits arcs-en-ciel du fond. Sans le gros arc-en-ciel central, ça pourrait faire un tissu enfants rigolo.
MP16-Coussin-Arc-en-ciel-Zoom
Vous aviez déjà vu des papillons pour un autre thème.

Vous savez quoi ? Je vais de ce pas commander une tablette graphique. Oui je sais, je suis faible…

« Heeeeeeeeeeeeelp !!! » <— C’est E. qui vous parle


Bonjour bonjour !

Je sais que je vous enquiquine depuis un petit bout de temps avec ma petite grenouille Tilda mais il n’y en a plus pour longtemps, rassurez-vous : clôture des votes le 30 juin NOVEMBRE… Ma grenouille est actuellement deuxième de la catégorie couture, avec 8 voix de moins que la première. Tout est encore possible !

Edit du 29.11 à 15h : E. est en tête ❤ Merci beaucoup ❤ ! Il lui faudrait encore des voix pour être sûre d’y rester : les participantes suivantes continuent à grimper…

Edit du 30 à 9h30 : E. a perdu sa première place et a plus que jamais besoin de vous pour essayer de la regagner !!!

Edit du 30 à 18h00 : E. n’a pas réussi à « arracher » la première place… Mais on a quand même droit à une mention spéciale et un cadeau (je vous montrerai ça, bien sûr) ! MERCI à vous pour vos nombreux votes et partages !!!

Celles qui ne l’ont pas encore fait et qui utilisent FB peuvent soutenir ma petite grenouille :
1- On clique sur l’image ou sur ce lien : https://www.facebook.com/ArtduFILMangoFleurus/app_373065719403295
2- On aime la page de l’Art du Fil (éditions Mango-Fleurus).
3- On clique sur participer ce qui permet de voir la première page des participations.
4- On cherche la petite grenouille en salopette.
5- On clique sur le pouce vert et on donne le résultat de l’addition pour valider.
6- On peut éventuellement partager et/ou harceler tout son entourage jusqu’à ce que la petite grenouille explose le compteur.

Si j’insiste si lourdement, c’est parce que les lots mis en jeu sont vraiment très très intéressants : 5 « box » contenant des livres et d’autres surprises envoyées à chacun des 3 gagnants (1 par catégorie : couture, crochet/tricot, broderie) par les éditions Fleurus-Mango tout au long de l’année 2013.

Je profite également de cet article pour vous dire que les votes pour le Concours de Noël des Petits Riens Addicts sont ouverts.
Que vous ayez envie de voter ou pas, je vous conseille d’aller jeter un œil à la galerie : 254 interprétations du même modèle toutes différentes les unes des autres. Que ce soit au niveau des couleurs, des matières employées (coton, cuir, simili, Liberty, etc. … et même papier !) ou des styles (casual, bohème, sport, rock, chic, enfantin…), vous y trouverez forcément des versions à votre goût : coloré ou sobre, uni ou à motifs, à poches, à bandoulière… Il y a de tout !

Si vous souhaitez voter, vous pouvez en choisir 6 : pas facile !
Mon sac « Circus » porte le numéro 225.

A très bientôt pour une nouvelle fiche de livre.
Bon après-midi !

Mon sac à moi


Vous le savez peut-être déjà, il y a un concours sur Mes Petits Riens Addicts, le blog des fans de Mélanie Voituriez.
Il se trouve que je suis très joueuse et j’avais absolument besoin d’un sac ! La fermeture du mien avait lâché au printemps. Cet été je me suis contentée d’une mini-pochette pour prendre le minimum, pochette qui finissait le plus souvent dans le sac de lange. A l’automne j’ai ressorti un vieux sac parce que qui dit automne, dit petits nez qui coulent donc mouchoirs à gogo et toujours à portée de main. Mais ce vieux sac, ben il était vieux, et j’en avais marre de le voir. La découverte de ce concours a été le déclic : « il faut que je me couse un nouveau sac là maintenant tout de suite !« .

Merci pour le patron et l’organisation du concours !

Au départ, je voulais être super raisonnable et n’utiliser que des tissus et autres fournitures de mon stock. Mais, parce que oui, il y a forcément un « mais » (vous avez remarqué comme j’emploie souvent cette conjonction ?) je me suis vite rendu compte que contrairement à ce que je croyais, je n’avais pas de fermoir magnétique. Et puis quitte à coudre un sac, j’avais envie qu’il soit pratique et pour ça, il lui fallait des poches. Et qui dit poches dit au moins une zippée pour ranger ce qui ne doit absolument pas s’échapper du sac s’il se retrouve malencontreusement dans une position non adaptée (par exemple à l’envers au pied du siège passager après un coup de frein ou simplement vidé par des petites mains trop curieuses). Et je n’en avais pas non plus, de fermetures éclair… Du moins, pas de la bonne taille.
Pas le choix (non, je ne pouvais pas me passer de fermetures à glissières ni d’un fermoir magnétique -que je n’ai finalement pas utilisé), il m’a fallu passer une petite commande. Le problème avec Ma Petite Mercerie, c’est qu’on y trouve plein de choses dont on ne savait pas deux minutes auparavant qu’on ne pourrait absolument pas faire sans ! C’est comme ça que du passepoil dentelle, du ruban et une attache cartable se sont jetés dans mon panier.

Tiens, je suis bien bavarde aujourd’hui ! Vous voulez le voir ? Ne dîtes pas non je ne vous croirais pas : on m’a (presque) suppliée sur la page FB jeudi soir.

Voici le devant :


Et le derrière :

Tissu enduit PPMC (qui avait servi pour confectionner les sacs de deux collègues et de ma belle-sœur)
Simili d’ameublement L’Oasis (acheté à moins 50%, sans savoir ce que j’allais en faire)
Tissus à pois Hawthorne Threads
Ceinture de Judo Décathlon (merci encore Gédane pour ce tuyau)
Pressions étoiles Biotissus et Motif Personnel
Boucles La Couserie Créative
Biais à pois Mamzelle Fourmi et Tissus.net
Rubans, passepoil, fermetures à glissières et attache cartable Ma Petite Mercerie

Et là, je me rends compte qu’en deux ans de couture, j’ai déjà commandé à plein de boutiques différentes (sans compter qu’elles n’y sont pas toutes) ! Si vous voulez que je vous parraine sur un de ces sites, c’est possible 😉

Bon, pour celles que je n’ai pas encore trop saoulées avec mes blablas, quelques détails et explications.
Pour les anses, j’avais une ceinture de judo marron qui pouvait faire l’affaire (en l’égayant un peu avec un ruban vert et un point vague rouge). Une fois les anses coupées, je me suis rendu compte qu’il n’en restait pas assez pour faire la bandoulière. Et quand on est maman de trois enfants (de moins de 6 ans), il est souvent très utile pour ne pas dire indispensable d’avoir ses deux mains libres. Donc, il fallait une bandoulière ! Deux solutions : partir acheter une ceinture de judo marron ou bidouiller avec ce que j’avais sous la main… J’ai bidouillé !
Ça m’a permis de tester mon pied à biais. Verdict : c’est super pratique. D’ailleurs, autre pied testé et approuvé lors de la confection de ce sac : le pied en téflon. Nickel pour coudre les tissus enduits et le simili d’ameublement.
De côté, ça donne ça :


Finalement, ce bidouillage ne tombait pas si mal puisque le tissu marron à pois rappelle le dessous du sac :

A l’intérieur, plusieurs poches pour faciliter le rangement (dont une grande zippée) et un mousqueton pour accrocher les clefs (petit gadget auquel j’ai pris goût). Le simili est bien vert et non jaune comme on le dirait sur la photo qui suit. Il est épais et donne une bonne tenue au sac.

Juste pour le plaisir quelques détails :

Sur la dernière, on voit très bien un pâté de fils… Tout le monde n’est pas capable de faire d’aussi jolies finitions que Mavada !

Modifications apportées au patron de départ :

  • petites anses non cousues en leur milieu
  • ajout d’une bandoulière
  • remplacement de la pression magnétique par une attache cartable
  • ajout d’un passepoil dentelle, d’appliqués et de pressions
  • ajout d’une poche zippée au dos
  • « aménagement » de l’intérieur

Vous l’aurez compris, j’adore mon sac !
Bénédicte, tu as raison, il pourrait s’appeler Circus.

Voilà la mosaïque que j’envoie pour le concours :

Edit du 19.11 : il ne fallait apparemment pas « montrer » sa version avant le 20, date d’ouverture des votes. Je n’ai pas dû bien lire les instructions et vous prie de m’en excuser… (heureusement, je ne suis pas la seule, ça rassure).

Edit du 20.11 : pour admirer les différentes versions (et il y en a de superbes !), c’est par ici et pour voter, c’est par .

Edit du 21.11 : mon sac porte le numéro 225.

Et là, vous vous dîtes « et maintenant, elle va nous demander d’aller voter pour SON sac !« . Et bien non ! Par contre, celles qui ne l’ont pas encore fait et qui utilisent FB peuvent encore soutenir ma petite grenouille qui a bien besoin d’aide pour tenter se hisser à la première place par là :
1- On clique sur l’image ou sur ce lien : https://www.facebook.com/ArtduFILMangoFleurus/app_373065719403295
2- On aime la page de l’Art du Fil (éditions Mango-Fleurus).
3- On clique sur participer ce qui permet de voir la première page des participations.
4- On cherche la petite grenouille en salopette.
5- On clique sur le pouce vert et on donne le résultat de l’addition pour valider.
6- On peut éventuellement harceler tout son entourage jusqu’à ce que la petite grenouille explose le compteur.

Si j’insiste si lourdement, c’est parce que les lots mis en jeu sont vraiment très très intéressants : 5 « box » contenant des livres et d’autres surprises envoyées à chacun des 3 gagnants (1 par catégorie : couture, crochet/tricot, broderie) par les éditions Fleurus-Mango tout au long de l’année 2013.

Merci encore !
Bonne fin de soirée.

Comment ratatiner les araignées ? (le retour)


 

Je vous en avais parlé ici, j’ai une peur bleue des araignées… mais je me soigne !

Suite à cet article, j’ai eu la chance de recevoir l’album « Comment ratatiner les araignées ? » de Catherine LEBLANC et Roland GARRIGUE.

Merci à Violette PAQUET de Canalblog et aux Editions Glénat !

C’est une chouette découverte, autant pour moi que pour mes loustics. J’ai d’abord été surprise par le format : je m’attendais à un format beaucoup plus petit et à une couverture souple (allez donc savoir pourquoi !). Ce livre mesure en fait 25,5 x 28,5 cm et est doté d’une couverture cartonnée.

Vous voulez en savoir un peu plus ? Vous pouvez cliquer sur l’image pour feuilleter le début.
Ici, on a beaucoup aimé. Les garçons ont commencé par scruter les araignées de la couverture pour chercher celle qui leur faisait le plus peur. Ils étaient collés à moi, pas super rassurés. Au fur et à mesure de la lecture, ils se sont détendus, ont souri et même ri. Personnellement, je me suis reconnue à certaines pages (et me suis trouvée bien ridicule) ! Au moment de la chute, mes loulous m’ont regardé avec un air mi-enjoué mi-réprobateur « tu vois Maman, qu’il faut pas les ratatiner !« .

Tout ça pour dire que ce livre est bourré d’humour, autant du côté du texte que de celui des illustrations. C’est à la fois drôle et criant de vérité.

Et ça donne très envie de découvrir les autres volumes de la collection. Parce que oui, Les P’tits Glénat ratatinent les araignées, mais aussi les dinosaures, les fantômes, les loups, les monstres, les ogres, les pirates, les sorcières, les vampires et même les dragons

Alors je croise les doigts très fort : la chance me sourit, en ce moment. Pourvu que ça dure !
Bonne soirée.

%d blogueurs aiment cette page :