Robe Plume réversible


Une robe portefeuille était sur ma « to do » depuis des mois voire des années. Hop ! Une ligne de plus à rayer 🙂.

Il s’agit du modèle de la robe Plume de L’Usine à Bulle, dont j’ai modifié le montage pour la rendre réversible.

Attention, photos floues pour cause de manque de luminosité 🔆. Vivement que le soleil ☀ revienne !

Modifications :

  • Étapes 1 à 3 à faire en double, dans 2 tissus différents.
  • Étape 4 : laisser l’ouverture pour le passage de la ceinture des 2 côtés. Pas la peine de surpiquer le rectangle autour, ce sera fait plus tard.

Pour la ceinture, coudre endroit contre endroit 2 bandes de tissus de la longueur donnée dans le patron mais de seulement 5 cm de large (une bande de chaque tissu). Retourner et surpiquer. Répéter les mêmes opérations pour l’autre morceau de ceinture.

  • A la place des étapes 5 à 8 :
    1. Assembler les 2 faces endroit contre endroit en intercalant les 2 morceaux de ceinture. Penser à laisser une ouverture pour retourner.
    2. Retourner. Surpiquer tout le tour.
    3. Surpiquer les passages de la ceinture (cf. étape 4).
    4. Ourler les manches : faire un rentré et surpiquer.

Par contre, si je ne veux pas exposer mes minis nénés à tous les regards, il va falloir trouver une solution : au moindre mouvement, l’encolure baille. Il est préconisé de poser une pression, mais cette solution n’est pas valable avec ma version réversible. Le rendu ne serait pas terrible. Du coup, il faudra sûrement que je la ferme avec une épingle à nourrice ou une broche.

Bonne soirée.

Tunique « Oh » pour voyager


Comment s’évader confinée à la maison ?

Patron : tunique Oh de L’Usine à Bulle. Facile à coudre, explications très claires.

Tissu = kanga ramené de Tanzanie par une amie qui vit là-bas 🥰. Au premier abord, je l’avais trouvé un peu trop « bleu blanc rouge » et finalement il s’était imposé à moi pour ce projet en octobre dernier (projet qui était alors resté au point mort après avoir imprimé et assemblé le patron, lavé et repassé le tissu).

Le placement des motifs n’est pas parfait. Le tissu a un tombé un peu raide qui ne met pas en valeur les fronces. Et il me faut un jean basique (non je n’ai pas ça dans ma garde-robe) pour aller avec. Mais je suis contente : je peux porter un bout de Tanzanie tout en restant confinée chez moi.

Bon après-midi ! A bientôt pour un nouveau projet 😉.

%d blogueurs aiment cette page :