Bérénice


Il y a un an et demi, une collègue, venant d’apprendre que je cousais, me ramenait une grosse poche remplie de tissus. Pour la remercier, je lui avais proposé de lui coudre un sac (puisque c’est en regardant le mien qu’elle avait découvert mon loisir). Après discussion, on s’était arrêtées sur la besace « Made in China », des Chiffonneries du Chat.
Puis, le temps a passé… Il y a 6 mois, je me décidais enfin à m’y mettre pour de bon. Mais j’avais très envie de tester plutôt le modèle Bérénice du livre « Sacs et pochettes à coudre » d’Edwige Foissac alias Mavada. Elle a choisi ses tissus dans mon stock et j’ai fini par m’y mettre… jusqu’à ce que les petites choses de la vie quotidienne me rattrapent.

Cette fois, ça y est, je l’ai enfin terminé ! Alors je vous le montre :

IMG_5279redim
IMG_5281redim
IMG_5280redim
Tissu extérieur : jean brodé des Coupons de Saint-Pierre + enduit Pixel de Linna Morata
Tissu intérieur : coton Hawthorne Threads + enduit Pixel de Linna Morata
Mercerie : biais à pois, pressions résine, attache cartable, mousqueton

Les pressions ont été posées après ces photos pour que la destinataire du sac choisisse.

Pression Bérénice

Et je peux même vous le montrer porté !

Bérénice Bérengère
Sa propriétaire est très contente ! Faut dire qu’elle l’a attendu longtemps (même si au départ, elle ne voulait rien en échange des tissus).

Le modèle est très agréable à coudre, tout est très bien expliqué. Comme à chaque fois qu’on coud du Mavada, hein ! J’ai cru devenir chèvre au moment de retourner les bandoulières, ais ça valait le coup d’y passer un peu de temps.
Seule modif : ajout d’un poche plaquée pressionnée et d’une poche à clefs avec mousqueton à l’intérieur.

Et c’est tout pour ce soir ! (3 artciles le même jour, je ne sais même pas si c’était déjà arrivé)

Publicités

La maison du bonheur… ou de la musique !


Bonsoir,

Petit article très rapide pour vous montrer ma dernière cousette. Comme certaines d’entre vous, j’attendais avec impatience la sortie du deuxième livre de Mavada « Les sacs et pochettes à coudre« . J’ai eu la chance de le recevoir jeudi, mais c’était un soir de réunion, corrections de cahiers, préparation de classe… donc peu de temps pour en profiter pleinement. Qu’à cela ne tienne, le week-end n’était pas loin. Et ce n’était pas d’avoir de la visite qui allait stopper mon envie de m’y plonger. D’autant plus que mon « grand » vient de commencer ses cours de musique (de la batterie, pour tout vous dire… mouais) et qu’il lui fallait un sac pour transporter tout son matériel : cahier et méthode de solfège, cahier et méthode de batterie + les baguettes et de quoi écrire. Le tote-bag « maison du bonheur » était parfait.

Il m’a juste fallu l’agrandir un petit peu pour être sûre de tout y rentrer sans que ce soit serré. J’ai aussi ajouté une pression pour le fermer et surtout, des poches intérieures : une toute simple pour les baguettes et un compartiment zippé pour le petit matériel pour écrire.
Le voici de face, aucune modif sur l’appliqué du modèle. Ah si, quelques feuilles en moins sur l’arbre.

  IMG_3129redimTissus enduits Linna Morata et PPMC pour les pois (je peux vous parrainer sur ces 2 sites)
Chute de polaire, de vinyle jaune, de simili argenté et de simili d’ameublement marron

Au dos, un appliqué note de musique :

2014-09-22 17.36.12Tissu enduit Petit Pan, appliqué en vinyle jaune de Tissus.net

A l’intérieur, les poches :

IMG_3132redimTissu écolier Motif Personnel et tissu à pois Tissus.net

Sandro est ravi de son sac. Il lui tarde doublement la fin de la semaine pour aller à ses cours ET pour montrer son « sac trop beau Maman » !

Le livre d’Edwige est un petit bijou. Les sacs issus de ce deuxième ouvrage devraient fleurir sur la blogo très rapidement, notamment sur le blog des addicts… Si vous n’avez pas encore commandé votre livre au libraire de votre quartier, privilégiez Créapassions plutôt qu’Amazon, vous le recevrez plus rapidement.

Bonne soirée !

Pochette de portable Pomme


Avertissement (là, vous entendez en fond la sirène des alertes enlèvement) : je passe en mode « 36-15 raconte-ta-vie-pas-trépidante-mais-tant-pis ». Vous pouvez donc sauter la quasi-totalité du paragraphe suivant après en avoir lu juste la première phrase.

Fin Juillet, Aurélia alias Margotte aux Pomme_ nous lançait un défi. Les défis, ça fait un moment que je les fuis… Par manque de temps, par manque de motivation, par manque d’envie. Mais celui-là me bottait particulièrement, en plus, je venais juste de recevoir mon nouveau smartphone, un Sa…ng Grand qui, comme son nom l’indique est GRAND. Trop grand pour le garder dans la poche d’un pantalon. A la maison, ce n’est pas un problème mais à l’école si, en particulier en récréation (où je garde mon téléphone sur moi au cas où l’on m’appelle pour mes propres enfants). Il allait donc me falloir une pochette avant la rentrée (qui approche à très très grands pas, pour ne pas dire qu’elle est déjà passée puisque la prérentrée des enseignants, ici, c’était vendredi). Alors autant faire d’une pierre deux coups.

Depuis déjà un bon bout de temps, l’envie d’essayer de coudre de la chambre à air me titillait. Depuis que j’avais gagné le sac de Bonome (dont le blog n’est plus accessible 😦), pour tout dire, donc oui, ça date. Un petit tour chez Papa/Maman et je reviens avec des chambres à air de brouettes (qu’il a fallu nettoyer, frotter, astiquer, brosser, savonner, rincer, etc.). Je me dis que c’est super, ce sera solide, imperméable et tout et tout. Par contre, je ne me dis pas que ce sera incousable ! Non, il ne me passe pas par l’esprit une seconde que du caoutchouc élastique de 1.5 mm d’épaisseur, ça ne se coud pas comme du coton…

PochettePortablePommePatron maison.
Extérieur en chambre à air de brouette, tissu enduit « pommes » et biais à pois.
Doublure intérieure en Minky Dot vert et rose (parce que je n’arrivais pas à me décider entre les deux).
Bandoulière récup’ (vous connaissez les sandales Switch ?), rivets, boucle en D, pression résine, fermeture à glissière
.

 

Enfin, une épaisseur, pour faire l’appliqué inversé, c’est passé mais pas plus : ma machine n’a rien voulu savoir malgré tous les conseils de Cécile La Fiancée du Suricate. Il m’a donc fallu assembler à la main (je déteeeeeeeeeeste coudre à la main, et ça fait mal aux doigts, les épaisseurs de chambre à air, 2 aiguilles ont rendu l’âme en cours de route).
Pas facile non plus de retourner la chose… Puis il a fallu réfléchir à un autre moyen d’assembler extérieur et doublure, mais aussi pour la bandoulière. D’où le biais à pois (qui a lui aussi été cousu à la main, il ne faut pas regarder de près, je vous le dis !) et les rivets qui n’étaient pas prévus au départ.

Verdict : je ne suis pas mécontente du résultat même si ce n’est pas exactement ce que j’avais imaginé. Je retenterai sûrement l’expérience de la chambre à air mais de vélo, pas de brouette…

Et si vous aussi vous voulez participer au défi, il vous reste une semaine. Pour en savoir plus, filez vite chez Margotte aux Pomme_ en cliquant sur l’image ci-dessous dessinée par Céline Des P’tits Riens :

margotte aux pomme_original
Bon après-midi ! Ici, ce sera sortie vélo en famille pour profiter du soleil.

Rainbow printannier pour mon ordinateur


Il y a déjà plusieurs mois, le besoin d’un sac pour mon ordinateur portable s’est fait sentir. J’avais bien un gros sac à dos de ce genre, acheté tout fait, il y a plusieurs années mais il était moche et très encombrant. Je pouvais y mettre l’ordi et tous ses accessoires mais aussi des livres et tout et tout, ce qui peut paraître un avantage et avait d’ailleurs fait partie des critères d’achat, à l’époque. Sauf que quand je vais à l’école, j’ai déjà mon cartable et un grand cabas… Bref, il me fallait un nouveau sac adapté à mon portable… et à mes goûts !

Le modèle Aubérie, du désormais célèbre « Cartables et sacs à dos » de Mavada, m’avait tapé dans l’œil. Si vous ne connaissez pas encore THE livre (je doute que ce soit possible maison ne sait jamais) vous pouvez le feuilleter ici ou voir les modèles réalisés à partir de ses patrons chez les addicts.
Il me fallait l’agrandir un peu, le rembourrer et ce serait parfait. Et c’est pour lui que j’avais assemblé l’arc-en-ciel qui sert de couverture au blog et à sa page FB. Pour le rembourrer, j’ai décidé d’utiliser du Bulgomme en triplure de la polaire (pour que ce soit tout doux à l’intérieur) :

2014-03-05 21.56.12
Si vous avez envie de faire un sac à ordi ou une housse à tablette, ça protège bien des chocs. Par contre, ne faites pas comme moi : coupez le plus petit que la mesure finale du sac. Ça vous évitera la désagréable « surprise » d’avoir la doublure plus grande que l’extérieur ! Ben oui, je sais c’est stupide, mais j’ai oublié de prendre en compte l’épaisseur du duo Bulgomme + polaire…

Bon, place aux photos !

IMG_1927redimExtérieur Simili cuir fuchsia de chez De Fil en Etoile
Rabat en tissus de la gamme Première Étoile venant de l’Atelier d’Enlyn
Intérieur en polaire
Bandoulière en cuir Décocuir doublée de simili avec pressions de type anorak

IMG_1928redim
Le rabat, que j’aime beaucoup beaucoup !

IMG_1932redim
De dos… Mince, ça penche !

IMG_1925redimL’ordinateur au chaud, avec la place dans la poche pour mettre le chargeur et le câble Ethernet.

IMG_1930redim

Voilàààààà ! Ou plutôt « Tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaam » comme dit mon Minus quand il est fier d’une de ses constructions 😀

Et puis autant faire d’une pierre deux coups, comme on dit, ce sac va participer au Concours du Sac du Printemps organisé par Abracadacraft en partenariat avec Coudre et Broder et Linna Morata.
Edit du 12.03 : si ce sac vous plaît, vous pouvez voter pour lui chez l’Atelier de Kitty qui elle aussi un concours.

Bonne journée ensoleillée !

Mon sac Circus a gagné un concours !


Zut ! Je me rends compte que j’ai oublié de venir dire quelque chose à celles qui ne suivent pas ma page FB.
Au mois d’octobre, j’ai participer sans vraiment y croire au concours organisé par Papa Pique et Maman Coud. Et bien voici le résultat en image :

Les gagantes du concours 2013

Non non non, vous ne rêvez pas, c’est bien mon sac Circus qui est sur la première place du podium ! Quand j’ai lu le mail m’annonçant que j’avais gagné, je n’en revenais pas (et quand j’ai appris le nombre de participantes, encore moins).
Vous vous demandez quel est le prix ? Et bien il s’agit d’un bon d’achat de 100€, c’est vraiment un très très beau cadeau. Je n’ai pas encore passé ma commande : j’aimerais profiter de ce bon pour gâter des personnes de mon entourage. Merci beaucoup PPMC !!!!

N’hésitez pas à cliquer sur l’image pour aller lire l’article sur le blog PPMC (merci Violaine !).

Bonne soirée.

Un Clément retardataire


Il y a 10 mois, je récupérais un super bureau pour mon coin couture. Et depuis, ma part du troc se faisait attendre… En juin, j’avais commencé un petit bout, avec un Foxy.

Il y a une dizaine de jours, je terminais enfin un Clément. Le tissu avait été commandé fin décembre ou début janvier. Au départ, je voulais faire un sac pour aller chercher des BD à la bibliothèque. J’ai traîné, traîné et encore traîné, puis Ysaé a eu son accident… Le livre « Cartables et sacs à dos » de Mavada est sorti, le projet a changé. Cet été, j’ai entrepris les retrouvailles avec ma machine à coudre, petit à petit. Bref, le voici, le voilà :

IMG_1258redim

Quelques détails de l’extérieur :

IMG_1262redim   IMG_1259redim

Le passepoil (posé pas assez serré, dommage) vient de la box gagnée chez MoonLight Thread (merci Cyrielle !).

A l’intérieur, j’ai rajouté une poche semblable à celle  de l’extérieur :

IMG_1261redim   IMG_1260redim

Sa destinataire a dû le recevoir, mais je ne sais pas si il lui a plu ou pas, depuis le temps, elle ne devait plus y croire…

J’ai commencé un Aubérie pour mon ordinateur portable : un arc-en-ciel étoilé pour le rabat.

2013-10-12 22.15.49

Il faut aussi que je m’attaque aux 72 sachets pour les calendriers de l’Avent de mes loulous.

Bonne soirée !

Edit du 26.10 : sa destinataire a bien reçu le Clément, et apparemment, elle l’adore. Ouf ! Elle m’a même très gentiment envoyé une photo porté (en vrai, on voyait son joli sourire). C’est moi qui la remercie et la prie encore de m’excuser de tout ce retard…

Sac Alex porté redim.JPG

Un Hector pour aller à l’école


Vous ne connaissez pas Hector ? Mais si ! Il a des amis portant les noms d’Aubérie, Clément, Valentin, Manon, Mathieu… Vous ne me ferez pas croire que vous ne voyez toujours pas vue la déferlante en ce moment sur la blogo. Oui, il s’agit bien d’un des patrons issu du déjà culte « Cartables et sacs à dos » de Mavada.

Voici donc ma version pour mon deuxième p’tit gars qui est entré en moyenne section. Il l’a eu une semaine après la rentrée. Bouh la mère indigne ? Et bien figurez-vous qu’il m’avait très gentiment dit « Mais Maman, c’est pas grave si t’as pas le temps de le finir avant la rentrée, j’ai celui de petite section » (qui n’a pas été relégué dans un placard mais sert tous les mercredis pour aller au centre de loisirs).

IMG_1047redim
IMG_1048redim

Oups ! Photos à refaire…
Seule modif : la poche arrière a été divisée en 2 par une couture au-dessus de la fermeture bleue avec ajout d’un ruban (en réalité, c’est un biais plié en 2) pour que ce soit plus joli qu’une couture sur une autre couture. Et j’ai aussi inséré une triplure pour une meilleure tenue.

Nahel est très content de son nouveau cartable avec ses poches à goûter et à mouchoirs au dos et son rabat « exprès pour qu’on voit les beaux dessins » qu’il fait.

Et j’en profite pour vous montrer ma trouvaille au vide-grenier de notre commune dimanche dernier :

IMG_1051redim
IMG_1053redim

5€, ça ne valait pas le coup de résister !

Bonne soirée.

%d blogueurs aiment cette page :