Clapotis l’étoile de mer pour Owen


Voici un doudou destiné à voyager : né dans le Tarn, il vient d’arriver en Ariège avant un court séjour dans le Tarn-et-Garonne puis direction… la Tanzanie où il va suivre son petit propriétaire qui va rejoindre sa maison, avec ses parents, la semaine prochaine.

img_7336redim

img_7337redim

img_7338redim

Comme le doudou Sunny cousu il y a quelques semaines ou encore le Lucky Pig, le patron est issu de la première édition de « Peluches et doudous à coudre » de Petits D’om, dont une deuxième édition est sortie le mois dernier, revue et augmentée ; vous pouvez la feuilleter ici (du coup, la première édition est moins chère).

Peu de modifs : rembourrage de l’étoile, visage (pas de nez ni de sourcil, forme des yeux et de la bouche).
Étoile légèrement plus petite puisque coupée sans marges de couture. Et je crois que c’est tout.

Je regrette la couleur de l’étoile : rouge, elle serait mieux ressortie. Tant pis !

Bon voyage 😀

Cox’in’Ailes et snood tout simple


Maintenant que tout est arrivé à destination, je peux vous montrer la cox’in’Ailes cousue pour une petite Mathilde :

img_7310redim

img_7311redim

Vous aurez reconnu le modèle que Nathalie alias Mon Nathmosphèr avait conçu pour une box couture en partenariat avec Mève Couseuse de Rêves (dont je vous invite à visiter le nouveau blog). J’avais eu la chance de pouvoir acheter un des rares kits hors box. Un très chouette modèle qui me fait vraiment craquer.
Seule modif : pour plus de sécurité, j’ai remplacé les pressions résine des pupilles par une chute de laine.

Voici ensuite un snood pour tenir chaud à La Fille de la Sardine :

img_7312redimWax issu d’un grand coupon qu’elle m’avait elle-même offert
Minky étoiles gris clair

Modèle issu du « grand livre des sacs et accessoires à coudre : 48 modèles pour toutes les occasions » qui est en fait une réédition des 2 ouvrages suivants : « Mes sacs en tissu » de Dominique Manière alias Dehem Création et « Accessoires tendance » d’Isabelle Lapprand alias Merci Giroflée.

 

RDV très bientôt pour vous montrer un autre doudou qui devrait rejoindre son petit destinataire demain si La Poste le veut bien…

Sunny, doudou soleil


Voici un petit doudou plat pour apporter un peu de réconfort à une petite Margot qui lutte contre la maladie. Parce que ça m’avait fait chaud au cœur de recevoir des cadeaux de copinautes pendant l’hospitalisation d’Ysaé (encore merci Aude, Méli et Yolaine).

img_7300redim        img_7301redim

img_7302redim
Tissu doudou jaune utilisé pour le déguisement de lion (mais face poils ras)
Minky dot gris clair
Ruban arc-en-ciel

Le patron est issu de la première édition de « Peluches et doudous à coudre ». Une deuxième édition vient de sortir, revue et augmentée, vous pouvez la feuilleter ici (du coup, la première édition est moins chère). Les modèles de Petits D’om sont un vrai régal à coudre, comme je l’avais déjà dit lorsque j’ai confectionné le Lucky Pig pour ma nièce.
Comme j’aime les doudous plats, je n’ai pas mis le rond de ouatine à l’intérieur.

Rendez-vous demain pour un autre doudou. Bonne soirée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Manteau de lutine arc-en-ciel


Ça y est, je l’ai, mon manteau à capuche de lutin !
J’ai mis pendant 5 hivers le même manteau : mon manteau patch Lalimaya. Et bien qu’il m’ait beaucoup plu, je m’en suis lassée. Au bout de 5 ans, c’est raisonnable, non ? (en vrai, ça fait déjà un an ou deux)

J’avais envie d’un manteau à capuche de lutin. Après avoir zyeuté plusieurs modèles sur la toile, dont la veste Hazel cousue par « Du Fil et Mon », j’ai ressorti mes Burda et Ottobre. Et j’ai trouvé mon bonheur dans le Ottobre Automne/Hiver 5/2012 : le modèle 19 « Luxurious Flowers ».

https://i1.wp.com/www.ottobredesign.com/lehdet_js/2012_5/sivut/2.jpg
Un manteau à capuche, zippé, asymétrique, qui arrive sous les fesses : parfait !
Seul « hic » : les explications sont en anglais…

Défi : ne pas acheter de tissu pour le coudre afin de désencombrer un peu mon armoire à tissus. J’avais depuis quelques années un coupon de 3 mètres de lainage noir, venant du site « Les coupons de Saint-Pierre », au départ destiné à coudre un manteau Origami. Quand mon Homme m’a vu commencer à couper dedans, il s’est étonné : « tu vas coudre un manteau noir ??? ». Oui et non 😉

Voici ma version :

img_7294redim      img_7296redim

Pour l’égayer, j’ai utilisé des galons dépassants colorés (je ne connaissais pas cette sorte de passepoil) des restes de l’arc-en-ciel Première Etoile cousu pour faire le rabat de mon sac Aubérie, de la laine arc-en-ciel tricotinée. Puis j’ai confectionné 2 fleurs qui m’ont donné un peu de fil à retordre : le cœur (une face en coton Première Etoile, une face en lainage) est un peu rembourré pour donner du volume ; du coup, il n’a pas été très facile de l’assembler aux pétales (lainage + Première étoile aussi).

img_7293redim

Le patron de départ a légèrement été modifié : ajout de plis au bas des manches, passepoils, poches non zippées, et capuche allongée pour accentuer l’effet lutin. De plus, j’ai choisi de faire une doublure contrastée au lieu de tout en lainage. Ah ! J’ai aussi ajouté une poche intérieure zippée. Bref, rien de bien compliqué.

img_7295redim     img_7299redim

img_7298redim     img_7297redim

Comme on le voit sur la photo de la poche intérieure, la doublure est de différentes couleurs, pas par choix esthétique (vous vous en serez douté) mais toujours par souci de faire diminuer mon stock : un petit coupon à pois + des restes de satin utilisés pour confectionner des déguisements à mes loulous, du bleu pour le dos et du violet pour les manches. Après-coup, je me dis qu’il aurait été plus joli de faire les pans avant en Première Etoile prune, comme la doublure de la capuche (pour laquelle j’ai d’ailleurs été obligée de passer une commande : le coupon que j’avais était trop court de 10 cm…).

Pour qu’il soit bien chaud, j’ai mis une triplure : un espèce de lainage qui gratte, orange qui devait venir de Tissus.net et attendait dans mon armoire depuis plusieurs années. Vive l’opération déstockage ! Quand j’ai essayé la doublure + triplure, je ressemblais à une citrouille.
Par contre, j’aurais dû tenir compte du fait que je mettais une triplure et couper une taille ou une demi-taille au-dessus : le manteau est très ajusté au niveau des manches et du haut du dos (je ne suis pourtant pas très large d’épaules) et je n’ai pas l’habitude. Je ne pourrai pas le mettre avec un gros pull dessous.

Pour assembler l’extérieur à la doublure, je me suis aidée du tuto « coudre la doublure d’un manteau » du blog In the mood for couture. Tuto très clair.

Celles qui connaissent le travail de Cathy alias Auréole, verront que l’admiration que j’ai pour son travail a fortement influencé ma réalisation, sans pour autant la copier ou chercher à l’égaler : mission impossible, elle est trop douée ! Et ce n’est pas peu dire : elle coud comme une déesse, certes, mais elle sait aussi tricoter, crocheter, dessiner… Et elle mixe le tout dans ses créations.

Voilà, je crois que je vous ai tout dit.
Pour voir les photos portées, il faudra repasser : ma moitié est rentrée à la tombée de la nuit et en plus, les nuages se sont invités en cours de journée (dommage, on ne peut pas voir la super lune :-()… Certes, j’aurais pu utiliser mon pied ce matin pour profiter du soleil dans le jardin mais avec un loulou à la maison pour cause de maladie-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom, j’ai préféré rester dedans.

Bonne soirée.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Duo de trousses Valentin


Il y a plus d’un an, La Fille de la Sardine m’envoyait deux magnifiques et très grands coupons de wax pour mon projet de répertoire de graphisme. Toutes les copinautes qui avait répondu à mon appel avaient reçu leur contre-partie SAUF Véronique : je repoussais toujours la cousette qui devait lui être adressée par peur de ne pas être à la hauteur, par peur que ça ne lui plaise pas du tout… Elle avait pourtant bien essayé de me rassurer mais on ne se refait pas et je continuais à me mettre la pression. Et s’il y en a pour qui la pression est un moteur, je fais partie des gens qu’elle peut paralyser…

Finalement, j’avais décidé de faire plusieurs cousettes, en double pour qu’elle puisse choisir. Les trousses étaient coupées début septembre puis, comme chaque année, la tornade rentrée des classes est passée par là, me tenant malgré moi éloigné de ma machine à coudre.

Mais ça y est enfin ! Voici donc 2 versions de la trousse Valentin que je voulais différentes mais qui ne le sont pas tant que ça, finalement.

img_7149redimEnduit PPMC (si je me souviens bien), lanière de cuir Déco Cuir et bouton de col à gauche
Enduit Petit Pan, lanière de cuir Déco Cuir et pression métal à droite
img_7151redimEnduit Petit Pan, Liberty et Cristal à paillettes
img_7152redimEnduit PPMC, coton Petit Pan et Cristal à paillètes

Modèle issu du livre « Cartables et sacs à dos » d’Edwige Foissac (dont le troisième livre « L’Univers en Couture de la Petite Cabane de Mavada » devrait arriver dans ma boîte la semaine prochaine 🙂 ).
Comme à chaque fois, les explications sont très claires. Ce modèle est facile et rapide à coudre mais si je dois le refaire, je modifierai le montage pour pouvoir doubler l’intérieur des pochettes avec un tissu différent de celui de l’extérieur et ne pas voir la fermeture dedans.
Seules modifs : fermetures de 20 cm au lieu de 22 (donc ajout de petits carrés de chaque côté des fermetures), utilisation de cristal en simple épaisseur, pas d’entoilage puisque tissu enduit et pattes en cuir (+ bouton de col/pression métal) au lieu de patte en coton fermée par une pression résine.

Je n’ai pas monté les deux trousses de la même façon, ce qui explique le décalage des fermetures, centrées sur la premières et décalées vers l’extérieur pour la deuxième. Les pattes n’ont pas la même longueur : j’ai raccourci la première qui me semblait trop longue.
Le bouton de col et la pression ne sont pas centrés (je crois que j’ai définitivement un problème avec la symétrie) et la doublure de la deuxième plisse un peu. Et puis en fait, le bouton de col n’est pas pratique à fermer quand la trousse est remplie et il faut forcer un peu pour ouvrir la pression… Bref, elles ont toutes les 2 des petits défauts.

L’intéressée a choisi… la turquoise ! Je vais donc pouvoir lui envoyer les 2 😉

Bonne soirée.

Panoplie du p’tit bricolo : la scie (tuto inside)


Le lundi, c’est tuto… et j’ai bien failli oublier !
On continue donc avec la scie :

img_8850redimscie

Voici donc le tuto :

Pas à pas : tuto-panopliebricolo-scie
Gabarits : tuto-panopliebricolo-scie-gabarits

Les marges de coutures ne sont pas comprises, pensez à les ajouter avant de couper vos tissus.

Il y a aussi les tutoriels de la caisse à outils, des clefs, du marteau et du tournevis.
N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour donner le lien de vos réalisations à partir de ces tutos, ça me fera plaisir 😉.

La semaine prochaine, on terminera la panoplie du p’tit bricoleur avec le tuto du tablier de mécano (si ! si ! les mécanos peuvent porter un tablier).

Bonne soirée et bonne couture !

Panoplie du p’tit bricolo : le tournevis (tuto inside)


Quatrième réalisation de la panoplie du p’tit bricoleur : le tournevis.

c2-tou-img_8573redimVelours côtelé rouge et simili argent (+ rembourrage)

La réalisation du tournevis n’est pas compliquée même si certains passages demandent un peu de minutie (voire une couture à la main).

Si vous avez envie de le coudre, voici le tuto :

Pas à pas : tuto-panopliebricolo-tournevis
Gabarits : tuto-panopliebricolo-tournevis-gabarits

Les marges de coutures ne sont pas comprises, pensez à les ajouter avant de couper vos tissus.

 

La semaine prochaine, on finira de remplir la caisse à outils avec le tuto de la scie.
Bonne couture !

img_8850redim

Il y a aussi les tutos de la caisse à outils, des clefs et du marteau.
Et n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour donner le lien de vos réalisations à partir de ces tutos 😉

%d blogueurs aiment cette page :