Panoplie du pirate


Après la panoplie du chevalier, voici celle du pirate !

          

Un gilet, un foulard, un bandeau et une bourse remplie de pièces d’or, bien sûr ! Sur ces photos, il manque le sabre (à voir plus bas). J’avais également prévu de confectionner un crochet mais il est resté à l’état de schémas.

Foulard : coton + biais coton + élastique

Le foulard est élastiqué : pas de nœud à faire, on l’enfile comme un bandeau, c’est plus pratique pour les pirates en herbe ! Il y a des pinces, pour qu’il suive un peu l’arrondi du crâne.

Bandeau : simili + polaire + œillets + élastique rond

Le bandeau est doublé de polaire pour que ce soit tout doux contre la peau. Le dessin a été fait avec un Posca, ces feutres à gouache magiques qui écrivent sur à peu près tout.



T-shirt + coton + écusson + rivet + bouton

Pour le gilet, un simple T-shirt découpé et customisé à l’aide d’un appliqué rappelant le tissu du foulard, d’un écusson, d’un rivet crâne et d’un bouton pirate rouge.


Simili + velours + œillets + cordon + perles

Rondelles de bois

Une petite bourse toute simple remplie de pièces d’or : des rondelles de bois tamponnées (vieux tampons de francs chinés d’occasion).

Similis de différents coloris + baguette de bois + rembourrage

Et enfin, le sabre ! Pour mon plus grand plaisir, Ysaé a décidé que cette année pour le Carnaval de l’école, il se déguiserait en pirate et pas en Spiderman.

Bonne fin de journée.

Publicités

Luxie Lunch Bag


Quand une copine a lancé : « on pourrait coudre un projet commun, toutes ensemble (on est 5), une trousse de toilette, par exemple ?« , ça m’a tout de suite motivée. Un petit tour sur Pinterest et je découvre la trousse de toilette à armatures cousue par Les Créations de Dehem : coup de foudre immédiat pour ce modèle d’Emmaline Bags ! J’ai donc embarqué une partie des copines dans cette galère l’aventure.

Personnellement, j’ai trouvé ce modèle très agréable à coudre. Tout est bien expliqué, le modèle est très détaillé et, bien qu’en anglais, facile à suivre grâce aux schémas.
J’ai quand même réussi à faire quelques bourdes, bien sûr… La plus grosse étant une erreur de mesure : je suis partie du postulat erroné que ma règle mesurait 25 cm et non 30, et me suis donc trompée en coupant des rectangles de 5 cm de trop. Mon vanity est donc plus large que les armatures.

Extérieur : tissus enduits rouge à pois blancs et kokeshis PPMC
Armatures Emmaline Bags
Passepoil épais MPM
Fermetures de récup’
Doublure poche en coton

A l’intérieur, j’ai choisi d’ajouter des compartiments, des élastiques (placés un peu trop haut) et une double trousse amovible. J’ai choisi d’assembler la trousse en faisant des coutures anglaises. Elle est maintenue « pliée » par 2 pressions résine et accrochée aux bords par des pressions métal.

Intérieur : coton blanc à pois rouge + tissus enduits pour la double-trousse + fermetures
Élastique rouge MPM

Voilà : quelques petites choses à corriger, une trousse à ajouter pour les brosses à dents puisque j’ai oublié de doubler la trousse avec de l’enduit, et le vieux vanity va pouvoir prendre sa retraite.

Un deuxième luxie lunch bag est commencé, pour faire une trousse à couture.

Bonne fin de journée.

Panoplie (incomplète) du parfait chevalier


Depuis le temps que ça dort, attendant que je mette au propre les tutos prévus au départ pour le livre… je me décide enfin à vous montrer tout ça. Ysaé est content de récupérer ce qui n’avait pas encore rejoint le bac à déguisements.

Un étendard, un casque, un bouclier :

Velours fines côtes bleu turquoise, feutrine jaune, simili argenté, strass (+ coton pour le dos)
Baguette en bois, cordelette

Feutrine épaisse grise et jaune, velcro (pour régler la taille), pressions résine
Similis argenté et doré, feutrine jaune, strass
Velours fines côtes bleu turquoise, feutrine grise, velcro

 

Normalement, le chevalier avait aussi une épée, mais elle a tellement servi qu’elle aurait besoin d’un sérieux lifting. Et pour ranger cette épée, il avait une ceinture.

Et comme un chevalier se déplace rarement à pied, voilà une monture (qui a elle aussi bien vieilli depuis la photo…). Ce n’était qu’un prototype.

Vous connaissez la vidéo « chevalier des temps modernes » qui explique les accords toltèques au enfants ?

Bonne journée !

Jupe longue réversible


Voilà un prototype terminé hier. Dans le cadre d’un troc, une collègue m’a demandé s’il était possible de lui coudre une jupe longue avec un tissu qu’une amie lui a ramené d’Afrique du Sud. Elle a une jupe réversible à pression de la marque PACAP qui lui plaît beaucoup : la taille adaptable est pratique et le côté 2 en 1 très sympa.
Hop ! Hop ! Hop ! C’est parti : on reprend le principe de sa jupe, mais version looongue.


Tissus des « ceintures » : recyclage de vieux pantalons
Tissus des jupes : tissu léger de mon stock
(déstockage Lutin Factory avant fermeture, si je me souviens bien)
Pressions résine

 

La prochaine sera en wax, pour vérifier le « tombé » avec un tissu plus épais que pour ce prototype, et avec des pressions en métal. D’ailleurs, si vous savez où trouver des pressions dont les 2 faces soient jolies, ça m’intéresse.

Si vous avez envie d’essayer, il y a un tuto ici. Personnellement, je n’ai pas utilisé tout à fait les mêmes mesures : ma ceinture est un peu plus étroite.

Bon après-midi.

Écharpe snood


Par hasard (merci FB), je suis tombée sur une publication qui montrait une écharpe tricotée transformable en snood grâce à une fermeture zippée. L’idée m’a plu, alors pourquoi ne pas la transférer en couture ? Et puis j’avais envie de m’amuser un peu…

Une écharpe à porter de 3 façons :

  • classique, un tour de cou, ouverte

  • classique, un tour de cou, fermée

  • snood, 2 tours de cou, fermée

Extérieur : jean de récup’ (oui, encore !), wax offerts par une amie vivant en Tanzanie
+ passepoils divers et fermeture à glissière rouge
Intérieur : flanelle

 

Quelques détails : des colombins de tissu, des plis, des fronces, des plis ondulés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà, elle est un tout petit peu trop courte : la mettre en snood demande de s’appliquer à faire les tours. Il y a quelques défauts mais… je suis quand même contente du résultat. Et surtout, je me suis beaucoup amusée à la coudre !

Mini trousse berlingot et pochette


Avec la bande de copains avec qui on fête souvent le premier de l’an, on a l’habitude de s’offrir des « bouzes » (= cadeaux pas chers et parfois d’un goût très douteux). Cette année, j’ai décidé de coudre un cadeau qui ne finisse pas forcément à la poubelle : à faire un cadeau, autant que ça puisse servir.

J’ai donc confectionné une petite trousse berlingot, cousettes rapide et facile, qui fait quand même son petit effet. Pour cela, j’ai utilisé le tuto d’Aiguille à l’Ouest. Ce tuto est très clair, bien fini avec des jolies coutures à l’anglaise, et en plus il y a les dimensions pour différentes tailles de fermetures à glissière.

  

Extérieur : enduit PPMC
Intérieur : coton de mon stock

 

La prochaine fois, je cacherai les bouts de la fermeture avec du tissu pour des finitions encore plus propres.

 

Je ne vous avais pas montré ma pochette, cousue pour le congrès de l’AGEEM à Albi en juillet dernier.


Extérieur : jean de récup’ + enduit Petit Pan
Intérieur : wax offert par La Fille de la Sardine
Patron perso : tuto ici

 

Contrairement à ce qui était écrit sur ce badge, je ne faisais pas partie de l’organisation, simplement des bénévoles et congressistes.

Retard presque rattrapé (il ne manque que l’écharpe et le butaï) : je n’ai pas été très productive ces derniers mois.

Pochette à serviette monstre


La pochette à serviette d’Ysaé ne fermait plus très bien. Quand je lui ai proposé de lui en coudre une autre, il s’est exclamé « attends, je vais te la dessiner, comme ça tu pourras la coudre comme je veux ! ».
Il l’a donc dessinée, puis est venu choisir ses tissus dans mon stock.

Allez hop ! Au boulot !

Résultat : Ysaé est content, ouf !


Extérieur : simili rouge, vinyl jaune, velours bleu canard (qui ne ressort pas du tout sur la photo)
+ œillets, rivets et fermeture
Intérieur : coton myrtilles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patron à creuser, à transformer pour confectionner des doudous mange-soucis…

%d blogueurs aiment cette page :