Bonnet panda


Youhou ! Je peux rayer la première ligne de ma précédente liste :-D. Entre temps, une autre s’est rajoutée, bien sûr…

Comme pour le bonnet monstre d’Ysaé, le patron est issu de « Bonnets rigolos pour enfants de 3 mois à 8 ans » de la talentueuse Mève. Et comme l’autre modèle, ça a été un régal à coudre : les explications sont limpides.

Voici donc le bonnet panda de Nahel :

Bonnet PandaExtérieur et doublure en polaire
Appliqués en coton et simili, pression résine

Nahel est super content. Faut dire que ça fait un an qu’il l’attendait, son bonnet panda : j’avais découpé les grandes pièces en fin d’hiver dernier mais les appliqués des moufles/pattes me faisaient peur, alors j’avais un peu laissé traîner puis le beau temps était revenu… Et cet automne, l’été indien a joué les prolongations, quand le froid est arrivé, j’ai vite acheté un bonnet « en attendant »… Bref oui j’avoue, j’ai procrastiné, comme à chaque fois que j’ai peur de me louper.
Finalement, avec le pied double entrainement, tout s’est passé comme sur des roulettes. Et le résultat me plaît beaucoup.

Je vous montre très bientôt une Mini Splash et, si tout va bien, le début du plaid.

Bonne fin de journée.

Publicités

Bonnet monstre


Très rapidement, voici ma cousette du week-end, un modèle issu du dernier livre de Mève : « Bonnets rigolos pour enfants de 3 mois à 8 ans » que vous pouvez feuilleter ici.

Bonnet monstreExtérieur en minkee dot tout doux
Intérieur en polaire

Contrairement à ce que pourrait laisser penser la frimousse maussade d’Ysaé sur la photo (il est malade, mon pauvre Tchoup’y’tchoup), il lui plaît bien. Bon, j’avoue qu’il a fallu que ses deux frères l’essaient avant lui pour le convaincre qu’il n’allait pas se faire manger tout cru mais maintenant, il l’a adopté !
Merci Mève pour ce très chouette modèle ! Mes deux grands ont aussi choisi les leurs : Sandro ne démord pas du chevalier, Nahel est passé par le pirate, puis le loup, pour finir par s’arrêter sur le panda. Affaire à suivre.

Bonne soirée.

Un protège-carnet de santé pour Siméon


Siméon est un charmant bébé né au mois de juillet. J’avais dans l’idée de lui offrir une petite cousette (oui, comme d’hab’, je suis en retard…), sa Maman a opté pour un protège-carnet de santé. Elle m’a laissé carte blanche, et apparemment, ça lui plaît. Peut-être changera-t-elle d’avis quand elle le verra en vrai (hein, Julie ?)

Depuis le temps que je devais tester ce modèle de Mève, ça tombait bien !

IMG_1006redimPatron issu de « Couture pour enfants branchés« , de Mève.
Tissus enduits pour l’extérieur et la pochette intérieure, coton pour la doublure et pressions résine.

Le vrai dilemme a été le choix des pressions : étoiles blanches, bleues, jaunes, vertes, rouges ? Pressions rondes bleues ou vertes avec Ooga Booga ? J’ai eu la « bonne » idée de demander l’avis de mon Homme… Vous vous doutez bien que pour lui, ça n’avait aucune importance. Mais il a quand même proposé les étoiles rouges, auxquelles je n’avais pas pensé initialement, comme quoi !

Quand on soulève le rabat, on découvre une montgolfière Mavadesque, idée chipée dans le livre « Cartables et sacs à dos » et bien sûr, la pochette pour ranger la carte vitale.

IMG_1007redim
IMG_1008redim

Il n’est pas parfait mais il me plaît beaucoup quand même (je continue l’auto-congratulation).

Maintenant, il faudrait que j’en couse un pour Ysaé, qui vient d’avoir 17 mois et n’en a toujours pas (bouh ! la mère indigne !). Mais ce n’est pas au programme pour le moment.

Je file, Hector m’attend… Bonne soirée !

Sacs à dos robots pour une rentrée colorée


Cette année, j’avais décidé que mes loulous iraient à l’école avec des cartables cousus avec amour par leur Maman.
Je leur ai montré le modèle de Mève dans « Couture pour enfants branchés » et ça les a tout de suite « branché », si j’ose dire… 😉
On a choisi les tissus ensemble. Ils voulaient tous les deux le superbe coton enduit Elmer de chez Linna Morata, on a farfouillé dans l’armoire à tissus pour la doublure et les bras et jambes.

Bon, je vous montre :

Voici les quelques modifs que j’ai apporté (à croire que je ne suis pas capable de suivre un modèle de A à Z…) :

  • le patron a été un peu agrandi et si je devais recommencer, je l’ agrandirais encore davantage
  • du coup, j’ai aussi pris des fermetures plus longues : 40 cm au lieu de 30
  • sur le devant, j’ai rajouté une poche plaquée fermée par des pressions « étoiles » (si si, regardez bien sur la bande de tissu qui est en fait le haut de la poche)
  • le tissu Elmer étant déjà « chargé », je n’ai pas fait d’appliqués, ce sont donc de gros boutons clowns qui sont venus matérialiser les yeux
  • en suivant un des conseils de Mève, j’ai mis des pressions sur les bretelles pour qu’elles soient réglables
  • comme je suis fainéante, je n’ai pas voulu coudre les fermetures à la main (avouez qu’1,60 mètre, ça fait un peu peur quand même)… Alors j’ai d’abord monté la doublure sur la fermeture, puis inséré la doublure et cousu à la machine. Résultat, ce n’est pas aussi bien fini que je l’aurais souhaité, ça m’apprendra !

Verdict ? Les loulous sont ravis, donc moi aussi !

Quelques astuces :

  • Si vous décidez de le coudre en tissu enduit et coton, il faut rajouter du molleton pour une meilleure tenue (Mève le suggère dans son livre) MAIS c’est épais, en particulier quand vous cousez au niveau des attaches des bretelles… Pensez à utiliser une aiguille adaptée : celles pour jean vont très bien.
  • Pour coudre le tissu enduit sans qu’il n’adhère à la machine ou au pied presseur, mettez du papier toilette sur votre tissu (merci Joss pour cette astuce à la fois pratique et économique).
    Ça marche aussi pour la toile cirée. J’ai testé sur les tabliers de peinture des loustics (que vous ne verrez pas parce que j’ai oublié de les prendre en photo…).

Edit de 23h : j’ai oublié de vous signaler que vous pouviez voir d’autres créations issus de ce livre chez Les Lutins de Mève.

Si vous voulez voir d’autres photos, dîtes-le moi : il faudra que j’en reprenne, celle que j’ai ne sont pas super.

Bonne soirée !

%d blogueurs aiment cette page :