Matchs de la rentrée littéraire : « Trente-six chandelles »


Comme l’an dernier, je participe aux matchs de la rentrée littéraire 2014 Rakuten/Price Minister. J’ai eu la chance de faire partie des 800 premiers inscrits, ce qui m’a permis de choisir un livre dans la sélection proposée. Plusieurs me tentaient, mais je ne regrette pas du tout mon choix. Il s’agit de « Trente-six chandelle« , de Marie-Sabine Roger, paru au mois d’août.

Avant de vous en parler un petit peu, voici la présentation proposée en quatrième de couverture :
« Allongé dans son lit en costume de deuil, ce 15 février, à l’heure de son anniversaire, Mortimer Décime attend sagement la mort car, depuis son arrière-grand-père, tous les hommes de sa famille sont décédés à onze heures du matin, le jour de leurs 36 ans.
La poisse serait-elle héréditaire, comme les oreilles décollées ? Y a-t-il un gène de la scoumoune ? Un chromosome du manque de pot ?
Que faire de sa vie, quand le chemin semble tout tracé à cause d’une malédiction familiale ?
Entre la saga tragique et hilarante des Décime, quelques personnages singuliers et attendrissants, une crêperie ambulante et une fille qui pleure sur un banc, on suit un Mortimer finalement résigné au pire.
Mais qui sait si le Destin et l’Amour, qui n’en sont pas à une blague près, en ont réellement terminé avec lui ? Dans son nouveau roman, Marie-Sabine Roger fait preuve, comme toujours, de fantaisie et d’humour, et nous donne une belle leçon d’humanité.

Marie-Sabine Roger est notamment l’auteur, au Rouergue, de La tête en friche (adapté au cinéma par Jean Becker), de Vivement l’avenir (prix des Hebdos en région et prix Handi-Livres), et de Bon Rétablissement (prix des lecteurs de L’Express), qui sort en salles en septembre 2014, adapté de même par Jean Becker. »

Contrairement à ce que j’avais pu lire l’an dernier dans le même cadre (à savoir, « Rome en un jour« ), j’ai trouvé ici tous les ingrédients qui me donnent du plaisir à lire : un style à la fois vif et léger, des personnages attachants, une bonne dose d’humour mais aussi beaucoup de tendresse, d’humanité et même un brin de folie alors qu’on tourne autour d’un thème difficile à traiter : la mort.

Certains diront que c’est tiré par les cheveux, d’autres que c’est inconsistant. Personnellement, ce livre fait partie de ceux que je relirai sans doute et que je conseillerai autour de moi. Voici un extrait qui m’a touchée :
« Jasmine et moi, nous étions plus irrémédiablement éloignés l’un de l’autre que le un et le six sur les faces d’un dé. Elle ne parlait jamais d’elle, de son enfance, de sa famille, c’était comme si sa vie commençait chaque matin. Le passé n’avait pas d’importance, pour elle. Elle n’était pas mystérieuse, non, elle vivait simplement dans l’instant. Au pire, dans le futur proche. Ce fameux futur proche qui me glaçait les sangs.
Je ne comprenais rien à son mode de pensée, elle ne se posait pas de questions sur le mien. Elle semblait tout le temps débordée et ravie, je glandais en permanence et ça me rendais triste. Elle tirait des plans sur la comète, je tirais des plans de métreur. Elle était la cigale, prodigue, insouciante, et j’étais la fourmi, économe de mes mots, avare de mon cœur. J’avais des certitudes, elle avait des croyances.
J’allais mourir un jour. Elle vivait tout le temps.« 

Il y a aussi plein de petites phrases drôles, j’ai beaucoup ri tout au long de la lecture.
En réalité, si Marie-Sabine Roger nous parle de la mort, c’est simplement pour nous dire de ne pas oublier de vivre.

Un livre qui me donne envie de découvrir d’autres romans de cette auteure, comme « Bon rétablissement » ou « La tête en friche« , qui ont tous deux fait l’objet d’une adaptation cinématographique.

Et comme il me faut le noter, voici ce que ça donne :
– qualité de l’écriture : 5/5
– plaisir à la lecture : 5/5
– originalité du livre : 4,5/5

Bonne lecture si vous vous laissez tenter !

Publicités

2 Responses to Matchs de la rentrée littéraire : « Trente-six chandelles »

  1. atoutpetitpoint says:

    Sympa ta critique, de mon côté, je viens juste de recevoir mon livre!
    A très bientôt,

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :