Art Cousu : mon Gustav(e)


Il y a quelques temps, je découvrais le Concours Art Cousu, lancé par Thread ans Needles. Et un thème comme celui-ci, ça me parle. Très vite, j’ai pensé à ce sarouel Gustave qui était sur ma « to-do-list » depuis la sortie du livre Sarouels, de Valérie Roy alias Parfum du Ciel. Donc depuis mai 2012… Et pourquoi je ne m’y m’étais pas ? Parce que j’avais encore cet espoir (fou ?) de perdre les kilos accumulés pendant mes grossesses.

J’avais tous les tissus depuis tout ce temps : du jean, plutôt fin, et un coton Ghastlies de la mort-qui-tue-grave. Bon sauf qu’Alexander Henry n’est pas encore reconnu comme un artiste, hein ! Alors j’ai eu envie d’un tissu représentant l’arbre de vie de Gustav Klimt (de toute façon, ce patron et ce peintre étaient fait pour se rencontrer, non ?). Mais impossible d’en dégoter. Un tableau moins connu sur le thème de la maternité me plaît aussi énormément, mais là, je pense qu’aucun tissu n’a jamais existé. Alors je me suis rabattue sur le baiser. Le coupon n’étant pas assez grand pour couvrir tout le pan du pantalon, j’ai craqué pour d’autres tissus à marier avec (comment ça, toutes les excuses sont valables ?). Oui, je sais, il y avait aussi la possibilité de faire moi-même mon arbre de vie en appliqués mais ça, je ne me le suis pas senti du tout du tout. Une autre fois, peut-être, quand je serai devenue grande.

Bon, assez papoté, je vous le montre :

IMG_3245redim

    IMG_3244redim        IMG_3246redim

Et là, je vous entends pouffer derrière votre écran… Oui, j’ai toujours 8 kilos à perdre, non, je n’ai jamais été photogénique, et en plus, mon homme en tant que photographe et ben ça n’aide pas vraiment (vous ne lui dîtes pas, hein ?). Extrait de notre courte séance photo : « allez, bouge ! bon, de toute façon, j’imagine que tu veux pas ta tête, juste le pantalon, ça ira, non ? ».

Pour mieux voir :

IMG_3249redim         2014-11-15 14.24.48redim

En vrai, les deux jambes mesurent la même longueur, contrairement aux apparences.

IMG_3251redim

La poche prise dans la couture du côté gauche et le nœud pour fermer le pantalon qui se porte façon pantalon thaï.

2014-11-03 22.15.07redim       2014-11-03 22.15.33redim

Les surpiqûres (toutes les coutures d’assemblage sont surpiquées à l’aiguille jumelée, avec un fil jaune et un fil vert).

2014-11-03 22.16.58redim

Une vue de l’envers : y a pas à dire, l’assemblage à la surjeteuse entièrement surpiqué, c’est propre !
(vous entendez le brin d’autosatisfaction, là ?)

Les 3 différents cotons à motif viennent de Spoonflower. Pour le jean, je ne suis pas certaine, mais il me semble que c’était les Coupons de Saint-Pierre.
Le patron est celui du sarouel Gustave, issu de ce livre. Je l’ai juste rallongé. Et je dis vraiment un double merci à Valérie alias Parfum du Ciel, parce que c’est en partie grâce à son premier livre que je me suis décidée à acheter ma machine à coudre il y a 4 ans.
Merci aussi à Cathy alias Auréole, sur FB, dont les créations « patchées » m’ont inspirée et à qui j’ai beaucoup pensé en cousant ce pantalon. Si jamais je pouvais avoir le quart de la moitié du huitième de son talent !

Que dire de plus ? Je ne gagnerai aucun lot à ce concours : il y a trop de couturières talentueuses sur Thread and Needles. Mais j’y ai gagné un pantalon super confortable qui me plaît beaucoup malgré ma morphologie d’œuf Kinder (et pour tout avouer, je n’en ai pas que la morpho : brune à l’extérieur et blonde à l’intérieur !).

Voilà, je crois que c’est tout ! Ah non, il faut que je vous avoue un truc : il n’est pas tout à fait terminé, l’aiguille double a cassé juste avant la couture du second ourlet (je crois qu’elle n’a pas aimé que je lui demande de coudre la jointure de l’élastique de la première cheville…). J’ai donc fait du provisoire pour pouvoir prendre les photos et je surpiquerai en bicolore comme tout le reste dès que je recevrai la nouvelle aiguille (j’en avais une avec un écartement de 4 mm en réserve, mais pas de 2 mm).

Bonne soirée !

%d blogueurs aiment cette page :