*Princesses, Pirates et Cie


TITRE : « Princesses, Pirates et Cie »

SOUS-TITRE : 24 déguisements pour les 3 à 8 ans

AUTEUR : Annabel BENILAN alias Mélée Cassis

ÉDITEUR : Dessain et Tolra

ANNÉE DE PARUTION : 2011

FORMAT : 21 x 26 cm ; couverture souple avec couverture à rabats

NOMBRE DE PAGES : 80 + patrons à taille réelle

SOMMAIRE :

Reines et princesses

  • La Belle au bois dormant
  • Cendrillon
  • Blanche-Neige
  • La marquise de Pompadour
  • La Reine des neiges

Pirates

  • La flibustière des Antilles
  • Rackham le pirate
  • Jack Sparrow
  • Surcouf le Corsaire

Lutins et fées

  • La Fée Mélusine
  • Merlin l’Enchanteur
  • La fée Carabosse
  • La fée Clochette
  • La Petite Lutine des bois
  • Le Petit Elfe de la forêt

Chevaliers et damoiselles

  • Perceval
  • Aliénor d’Aquitaine
  • Lancelot du lac
  • Juliette Capulet
  • Le Roi Arthur

Justiciers

  • Robin des bois
  • D’Artagnan
  • Fantomette
  • Zorro

Petites instructions avant de commencer

Les accessoires (capes, manchon et toque, mitaines, bonnet de Fantomette, cagoule de Lancelot, poulaines du petit elfe, chapeau de Mélusine et Merlin, couronne du Roi Arthur, baguette magique, perroquet de Rackham et oiseau de la Belle au bois dormant, bottes, ceinturons, foulard, ceintures, nœuds)

DESCRIPTION :

Une première partie présente les différents modèles. Puis vient le cahier technique. Il y a trois patrons de base : pantalon, chemise et robe, auxquels sont apportés diverses modifications pour créer les différentes variantes (forme des manches, col, ajout de volants, longueur du pantalon, veston, laçages, etc.).
Pour chaque modèle, il y a :

  • une photo (dans la première partie)
  • un dessin simplifié du modèle
  • la liste des fournitures
  • le plan de coupe (la planche à patron est repérée par une pastille de couleur)
  • les explications « à la japonaise » : texte +schémas

Voici un aperçu des modèles (montage photo provenant du blog de l’auteure, cliquez sur l’image pour y accéder) :

coeur J’AIME :

  • la qualité des photos, prises dans un cadre superbe
  • les modèles de personnages classiques (je n’y peux rien, pour l’instant, je ne me vois pas déguiser mes enfants en Spiderman…) sans pour autant être « gnan-gnan ». Preuve en est la flibustière !
  • parfait pour compléter les deux livres de déguisements que j’ai déjà : « Déguisements pour petits et grands » et « Déguisements d’enfants »

pouce-baisse JE N’AIME PAS :

  • comme l’indique le titre, on y trouve des robes de princesses en grand nombre, ce qui frustrera peut-être les mamans de petits gars, même s’ils sont loin d’être laissés pour compte. Pour ma part, ça ne me gêne pas : mes « grands » attendent une robe de princesse pour leur coffre de déguisements depuis de longs mois
  • il y a apparemment quelques erreurs, notamment pour les modèles des Fées Clochette et Mélusine

Pour vous le procurer, cliquez ICI

Ma réalisation :

*Kawaï


Kawaï

TITRE : « Kawaï

AUTEUR : Christine NIVET

ÉDITEUR : Le Temps Apprivoisé

COLLECTION : Jeu de Fil

ANNÉE DE PARUTION : 2010

FORMAT : 20×23,5 ; couverture souple à rabats

NOMBRE DE PAGES : 64

 

SOMMAIRE :

Oh ! So Kawaï !

Avant de commencer…

  • Maneki Neko
  • Kokeshi
  • Pochette maligne
  • Minidoll
  • Mon étui câlin
  • Mon Usagi malin
  • Mascotte porte-bonheur
  • Des pieds animés
  • Gothic Lolita
  • Ma poupée
  • Coussin manga
  • Kawaï Art
  • Carnet « esprit manga »
  • Trousse couture
  • Broche Pose Doll
  • Sac shopping
  • Bagues kitch
  • Mon petit chat
  • Sac Lolita
  • Minijardin
  • Bijou de cheveux

 

DESCRIPTION :

Pour chaque modèle, il y a :

  • la liste des fournitures
  • des photos
  • les patrons à taille réelle
  • les explications sous forme de texte
  • parfois de schémas
  • parfois une astuce

coeur J’AIME :

  • comme le titre le dit si bien, c’est kawaï !
  • les petites illustrations que l’on croise au fil des pages sont craquantes
  • ce sont des projets rapides à réaliser
  • bon rapport qualité/prix 

pouce-baisseJE N’AIME PAS :

  • euh…

Pour vous le procurer, cliquez ICI

Mon sac à moi


Vous le savez peut-être déjà, il y a un concours sur Mes Petits Riens Addicts, le blog des fans de Mélanie Voituriez.
Il se trouve que je suis très joueuse et j’avais absolument besoin d’un sac ! La fermeture du mien avait lâché au printemps. Cet été je me suis contentée d’une mini-pochette pour prendre le minimum, pochette qui finissait le plus souvent dans le sac de lange. A l’automne j’ai ressorti un vieux sac parce que qui dit automne, dit petits nez qui coulent donc mouchoirs à gogo et toujours à portée de main. Mais ce vieux sac, ben il était vieux, et j’en avais marre de le voir. La découverte de ce concours a été le déclic : « il faut que je me couse un nouveau sac là maintenant tout de suite !« .

Merci pour le patron et l’organisation du concours !

Au départ, je voulais être super raisonnable et n’utiliser que des tissus et autres fournitures de mon stock. Mais, parce que oui, il y a forcément un « mais » (vous avez remarqué comme j’emploie souvent cette conjonction ?) je me suis vite rendu compte que contrairement à ce que je croyais, je n’avais pas de fermoir magnétique. Et puis quitte à coudre un sac, j’avais envie qu’il soit pratique et pour ça, il lui fallait des poches. Et qui dit poches dit au moins une zippée pour ranger ce qui ne doit absolument pas s’échapper du sac s’il se retrouve malencontreusement dans une position non adaptée (par exemple à l’envers au pied du siège passager après un coup de frein ou simplement vidé par des petites mains trop curieuses). Et je n’en avais pas non plus, de fermetures éclair… Du moins, pas de la bonne taille.
Pas le choix (non, je ne pouvais pas me passer de fermetures à glissières ni d’un fermoir magnétique -que je n’ai finalement pas utilisé), il m’a fallu passer une petite commande. Le problème avec Ma Petite Mercerie, c’est qu’on y trouve plein de choses dont on ne savait pas deux minutes auparavant qu’on ne pourrait absolument pas faire sans ! C’est comme ça que du passepoil dentelle, du ruban et une attache cartable se sont jetés dans mon panier.

Tiens, je suis bien bavarde aujourd’hui ! Vous voulez le voir ? Ne dîtes pas non je ne vous croirais pas : on m’a (presque) suppliée sur la page FB jeudi soir.

Voici le devant :


Et le derrière :

Tissu enduit PPMC (qui avait servi pour confectionner les sacs de deux collègues et de ma belle-sœur)
Simili d’ameublement L’Oasis (acheté à moins 50%, sans savoir ce que j’allais en faire)
Tissus à pois Hawthorne Threads
Ceinture de Judo Décathlon (merci encore Gédane pour ce tuyau)
Pressions étoiles Biotissus et Motif Personnel
Boucles La Couserie Créative
Biais à pois Mamzelle Fourmi et Tissus.net
Rubans, passepoil, fermetures à glissières et attache cartable Ma Petite Mercerie

Et là, je me rends compte qu’en deux ans de couture, j’ai déjà commandé à plein de boutiques différentes (sans compter qu’elles n’y sont pas toutes) ! Si vous voulez que je vous parraine sur un de ces sites, c’est possible 😉

Bon, pour celles que je n’ai pas encore trop saoulées avec mes blablas, quelques détails et explications.
Pour les anses, j’avais une ceinture de judo marron qui pouvait faire l’affaire (en l’égayant un peu avec un ruban vert et un point vague rouge). Une fois les anses coupées, je me suis rendu compte qu’il n’en restait pas assez pour faire la bandoulière. Et quand on est maman de trois enfants (de moins de 6 ans), il est souvent très utile pour ne pas dire indispensable d’avoir ses deux mains libres. Donc, il fallait une bandoulière ! Deux solutions : partir acheter une ceinture de judo marron ou bidouiller avec ce que j’avais sous la main… J’ai bidouillé !
Ça m’a permis de tester mon pied à biais. Verdict : c’est super pratique. D’ailleurs, autre pied testé et approuvé lors de la confection de ce sac : le pied en téflon. Nickel pour coudre les tissus enduits et le simili d’ameublement.
De côté, ça donne ça :


Finalement, ce bidouillage ne tombait pas si mal puisque le tissu marron à pois rappelle le dessous du sac :

A l’intérieur, plusieurs poches pour faciliter le rangement (dont une grande zippée) et un mousqueton pour accrocher les clefs (petit gadget auquel j’ai pris goût). Le simili est bien vert et non jaune comme on le dirait sur la photo qui suit. Il est épais et donne une bonne tenue au sac.

Juste pour le plaisir quelques détails :

Sur la dernière, on voit très bien un pâté de fils… Tout le monde n’est pas capable de faire d’aussi jolies finitions que Mavada !

Modifications apportées au patron de départ :

  • petites anses non cousues en leur milieu
  • ajout d’une bandoulière
  • remplacement de la pression magnétique par une attache cartable
  • ajout d’un passepoil dentelle, d’appliqués et de pressions
  • ajout d’une poche zippée au dos
  • « aménagement » de l’intérieur

Vous l’aurez compris, j’adore mon sac !
Bénédicte, tu as raison, il pourrait s’appeler Circus.

Voilà la mosaïque que j’envoie pour le concours :

Edit du 19.11 : il ne fallait apparemment pas « montrer » sa version avant le 20, date d’ouverture des votes. Je n’ai pas dû bien lire les instructions et vous prie de m’en excuser… (heureusement, je ne suis pas la seule, ça rassure).

Edit du 20.11 : pour admirer les différentes versions (et il y en a de superbes !), c’est par ici et pour voter, c’est par .

Edit du 21.11 : mon sac porte le numéro 225.

Et là, vous vous dîtes « et maintenant, elle va nous demander d’aller voter pour SON sac !« . Et bien non ! Par contre, celles qui ne l’ont pas encore fait et qui utilisent FB peuvent encore soutenir ma petite grenouille qui a bien besoin d’aide pour tenter se hisser à la première place par là :
1- On clique sur l’image ou sur ce lien : https://www.facebook.com/ArtduFILMangoFleurus/app_373065719403295
2- On aime la page de l’Art du Fil (éditions Mango-Fleurus).
3- On clique sur participer ce qui permet de voir la première page des participations.
4- On cherche la petite grenouille en salopette.
5- On clique sur le pouce vert et on donne le résultat de l’addition pour valider.
6- On peut éventuellement harceler tout son entourage jusqu’à ce que la petite grenouille explose le compteur.

Si j’insiste si lourdement, c’est parce que les lots mis en jeu sont vraiment très très intéressants : 5 « box » contenant des livres et d’autres surprises envoyées à chacun des 3 gagnants (1 par catégorie : couture, crochet/tricot, broderie) par les éditions Fleurus-Mango tout au long de l’année 2013.

Merci encore !
Bonne fin de soirée.

*Couture à la surjeteuse et à la recouvreuse


TITRE : « Couture à la surjeteuse et à la recouvreuse »

AUTEURS : Christelle BENEYTOUT et Sandra GUERNIER

ÉDITEUR : Eyrolles

ANNÉE DE PARUTION : 2012

FORMAT : 20 x 26 cm ; couverture souple

NOMBRE DE PAGES : 174

SOMMAIRE :

Suite à ma dernière grosse bêtise, j’ai perdu le document contenant tout le sommaire recopié… Je vous demande donc exceptionnellement de cliquer sur le lien suivant pour le télécharger au format PDF (il vient du site des éditions Eyrolles) : TDM_Beneytout.

DESCRIPTION :

C’est un guide d’utilisation : ne vous attendez pas à y trouver des modèles. Avec ses nombreuses photos venant illustrer les explications des différentes techniques, il est très clair. Cet ouvrage particulièrement bien conçu trouvera très vite sa place dans tous les « ateliers » couture dotés d’une surjeteuse ou d’une recouvreuse (chez moi, il est toujours à portée de main pour pouvoir y jeter un œil rapidement en cas de doute).

Vous pouvez voir quelques extraits ici.

J’AIME :

  • ça comble un vide en la matière : il n’existait pas d’ouvrage de ce type 
  • c’est clair et complet
  • les encadrés « conseils de couturière » et « à la façon de » 

 JE N’AIME PAS :

  • ça me donnerait presque envie d’acquérir une recouvreuse ! 

Pour vous le procurer, cliquez ICI

* La couture, secrets de fabrication


TITRE : « La couture, secrets de fabrication »
SOUS-TITRE : 15 projets à coudre pour adultes et enfants
AUTEUR : Marie GAUTHIER alias Aime comme Marie
ÉDITEUR : Hachette Loisirs
COLLECTION : Mes Carnets du fil
ANNÉE DE PARUTION : 2011

FORMAT : 18 x 26 cm ; couverture souple à rabats
NOMBRE DE PAGES : 80

SOMMAIRE :
Aime comme Marie
Mes secrets de fabrication

  • La boîte à couture
  • La machine à coudre
  • Le matériel complémentaire
  • Reproduire un patron
  • Préparer le tissu avant de le couper
  • Couper les pièces d’un patron
  • Assembler deux pièces de tissu
  • Ouvrir les coutures
  • Surpiquer
  • Coudre un angle droit
  • Coudre en rond
  • Poser un biais
  • Poser un passepoil
  • Poser une fermeture éclair

Mes projets

  • Le cabas de fille
  • La pochette de voyage
  • Le plaid aux étoiles
  • Le sac à bidule
  • Le range-aiguilles « Made in Marie »
  • La jolie jupe
  • La ceinture multitour
  • La cape de pluie
  • Le coussin-traversin
  • La housse d’ordinateur
  • Mon premier cartable
  • Le porte-monnaie
  • Le vanity
  • Les ballons pour la maison

Mes explications
Remerciements

DESCRIPTION :
Pour chaque projet, on trouve :

  • le niveau de difficulté
  • une description
  • la liste du matériel
  • ce que [Marie] aime
  • les dimensions

Les explications sont découpées en plusieurs parties :

  • la liste des fournitures (reprise de la liste du matériel)
  • les pièces à couper (après avoir reproduit les formes à la bonne taille)
  • la marche à suivre illustrée de schémas
  • des astuces

 J’AIME :

  • parfait pour débuter : simple (mais pas simpliste) et clair
  • les modèles proposés sont sympas

 JE N’AIME PAS :

  • en couverture on nous annonce 15 projets, je n’en ai trouvé « que » 14 (honnêtement, ce n’est pas bien grave…)
  • certaines seront peut-être embêtées pour reproduire les formes

Pour vous le procurer, cliquez ICI

%d blogueurs aiment cette page :